mercredi 29 avril 2009

Jardin d'avril

1 commentaire:

Anonyme a dit…

bonjour, je vois avec plaisir que l'épouvantail n'a plus les fesses à l'air! Il a revêtu son sarouel. Bises