mardi 4 août 2009

Le comédien Jean-Paul Roussillon est mort




Le 31 juillet 2009 à 17h50 Réagissez 3 réactions Envoyez à un ami envoyez à un ami Imprimez imprimez
Tags : théâtre Jean-Paul Roussillon cinéma français arnaud desplechin comédie française

LE FIL ARTS ET SCèNES - Il avait obtenu cette année le César du meilleur second rôle pour "Un conte de Noël" d'Arnaud Desplechin. Jean-Paul Roussillon, sociétaire honoraire de la Comédie-Française, est décédé à l'âge de 79 ans, à Auxerre. A la scène et à l’écran, le comédien captivait par sa présence intense.

Il avait une voix. Un timbre qui grondait comme la rocaille sous la pression du torrent : profonde et sculptée par le temps. Et il avait une gueule : un visage raviné par les rides qu’allumaient deux yeux clairs.

L’acteur Jean-Paul Roussillon s’en est allé, à 79 ans, et, avec sa disparition, c’est aussi une certaine histoire du théâtre qui ne sera plus transmise. Car tout au long de ses cinquante-huit ans de carrière, il a accompli comme comédien ou metteur en scène un formidable voyage. Entré en 1950 à la Comédie-Française, il y fut l’Arlequin de Gaston Baty… Alors qu’il y a quelques mois encore on l’applaudissait à la Colline, le temple du théâtre contemporain, dans une splendide Cerisaie montée par Alain Françon ! Et s’il fut le premier metteur en scène à relire Molière avec autant de noirceur (L’Avare, avec Michel Aumont, en 1969), il avait surtout choisi, depuis son départ du Français en 1982, de servir les auteurs d’aujourd’hui, comme Tilly, Michel Vinaver ou Jean-Claude Grumberg, dont il avait défendu les premières pièces… il y a vingt-huit ans.
Emmanuelle Bouchez

Aucun commentaire: