mercredi 30 juin 2010

Des tics et des tocs-

Ampère, regardait toujours fixement, en faisant son cours, un bouton d'habit de l'un de ses auditeurs.
Bacon, s'évanouissait pendant les éclipses de lune.
Beyle, avait des convulsions quand il entendait le bruit de l'eau sortant d'un robinet.
Bourdaloue, jouait un air de violon avant de monter en chaire.
Le maréchal de Brézé, perdait connaissance à la vue d'un lapin.
Crébillon, écrivait ses comédies en compagnie de deux corbeaux.
Cujas, travaillait couché par terre.
Daumesnil, a eu sa vie empoisonnée par la terreur des comètes.
Erasme, était pris d'un accès de fièvre à la vue d'un poisson.
Haëndel, ne composait que dans l'ivresse.
Lalande, mangeait des araignées.
Lavoisier, ne buvait que dans un encrier.
Le Nôtre, prisait de la sciure de bois.
Catherine de Médicis, ne pouvait supporter l'odeur des roses.
Méhul, plaçait une tête de mort sur son piano.
Mignard, ne pouvait dormir qu'avec une poule dans sa chambre.
Nabuchodonosor, se croyait changé en bête.
Niepce, ne mangeait qu'une fois par jour, avant de se coucher.
Pascal, voyait un gouffre à côté de lui.
Le pape Honorius, croyait sa vie liée à celle d'une poule noire du nom de Rome.
Priestley, était pris de fou rire quand passait un enterrement.
Richelieu, vivait entouré de chats.
Ronsard, avait un oeil gris et l'autre brun.
Scaliger, frémissait à l'odeur du cresson.
Spinoza, se tirait la langue en se voyant dans une glace.
Vauban, croyait avoir été femme dans une vie antérieure.
NOS LOISIRS 5 août 1906

1 commentaire:

anne des ocreries a dit…

Bizarreries de génies, il paraît que nous avons tous un petit grain, de toute manière...:)