jeudi 1 juillet 2010

DE L'ORIGINE DES CHOSES.....

Un grand nombre de citadins commencent à s'apercevoir qu'il est impossible de vivre dans les villes; tant la vie est chère, tant le travail est rare; beaucoup regagnent le village natal, car la France compte des terres en friche qui recèlent des fortunes.
Ce qui empêche certains ouvriers des villes de revenir au village, c'est qu'ils ont peur de se sentir perdus et sans aide, loin du chantier et de l'atelier où l'on travaille en commun. Mais l'Etat, par sa création du Crédit Agricole, encourage les agriculteurs et les sauve de la ruine après une mauvaise récolte.
NOS LOISIRS - 12 août 1906

1 commentaire:

anne des ocreries a dit…

Et, de nos jours, le Crédit Agricole ruine les agriculteurs pour le compte de l'Etat ; la boucle est bouclée.