vendredi 27 août 2010

Baisse un peu l'abat-jour - Elyane Célis

2 commentaires:

Kraxpelax a dit…

Voici ma nouvelle blogue poéthique...

Poésie étrangère

Et, toujours :

Sur le pont d'Avignon. Le coup frappa l'enfant à la mâchoire. Il resta debout. Souriant. Le tireur: rien. Le fusil: aucun. Et il y avait cette aube et ce soir pleins des expectations les plus brillantes.

Poétudes

S'il vous plait...

- Peter Ingestad, Sverige

Claude a dit…

Cette chanson est superbe et nous ramène très loin . .
Le montage d'images qui l'accompagne est fascinant et nous projetons nos propres fragments de souvenirs effacés qui resurgissent . . .

Coup de chapeau à l'illustrateur !