A vous, amis des contes, des légendes, des êtres et des lieux étranges; amis des jardins, des champs, des bois , des rivières ; amis des bêtes à poils, à plumes ou autrement faites ; amis de toutes choses vivantes, passées, présentes ou futures, je dédie cet almanach et ses deux petits frères: auboisdesbiches et gdscendu.

Tantôt chronique, tantôt gazette, ils vous diront le saint du jour, son histoire et le temps qu’il vous offrira ; ils vous diront que faire au jardin et les légendes des arbres et des fleurs. Ils vous conteront ce qui s’est passé à la même date en d’autres temps. Ils vous donneront recettes de cuisines et d’élixirs plus ou moins magiques, sans oublier, poèmes, chansons, mots d’auteurs, histoires drôles et dictons… quelques extraits de livres aimés aussi et parfois les humeurs et indignations de la chroniqueuse.

Bref, fouillez, farfouillez, il y a une rubrique par jour de l’année. Puisse cet almanach faire de chacun de vos jours, un Bon Jour.

Et n'oubliez pas que l'Almanach a deux extensions: rvcontes.blogspot.fr où vous trouverez contes et légendes de tous temps et de tous pays et gdscendu.blogspot.fr consacré au jardinage et tout ce qui s'y rapporte.

lundi 23 août 2010

Shame! Shame! Shame!

Combien de Djangos sommes-nous en train d'expulser????








2 commentaires:

'Tsuki a dit…

Je ne comprends pas cette décision politique. Je la trouve tellement proche idéologiquement de ce que l'Europe a connu dans les années trente, juste avant l'horreur de la seconde guerre mondiale...

Je ne comprends pas.

P a dit…

C'est pourtant bien simple...
Il cherche des voix et en faisant appel que l'homme a de plus bas, il croit parce qu'il est bas lui-même en trouver plus qu'en cherchant le soutien de ceux qui pensent avec plus de générosité...
Ce qui me fait plaisir, c'est de constater à quel point il se trompe. Des voix s'élèvent pour protester et c'est pourquoi je pense que les horreurs d'il y a soixante ans (soixante-dix même), ne se reproduiront pas.
La mémoire grâce aux médias modernes se conserve mieux; personne n'a oublié. Et nous avons le droit de vote... il faut s'en servir... plus d'abstentions...il faut y aller... ne pas laisser passer la Bête..
P.