samedi 9 octobre 2010

Colette Magny - Melocoton

2 commentaires:

Marité a dit…

C'était une femme engagée. Sa voix est sublime: un timbre de blues. J'aime l'entendre. Merci Pomme.

Kraxpelax a dit…

Voici ma nouvelle blogue poéthique...

Poésie étrangère

Et, toujours :

Sur le pont d'Avignon. Le coup frappa l'enfant à la mâchoire. Il resta debout. Souriant. Le tireur: rien. Le fusil: aucun. Et il y avait cette aube et ce soir pleins des expectations les plus brillantes.

Poétudes

S'il vous plait...

- Peter Ingestad, Sverige