samedi 30 octobre 2010


Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire

Tes yeux sont mon Pérou ma Golconde mes Indes

ARAGON

1 commentaire:

Gabrielle a dit…

Aragon oui, mais le chat noir ça me fait penser à Théophile Gautier ou Baudelaire... Des amoureux des chats