jeudi 23 décembre 2010

DECEMBRE - Semaine3- Jour 3 – C’EST BON SIGNE




Quand il tonne hors saison,
Pluie ou neige sans raison.


LE CAPRICORNE



Le 21du mois, alors que décembre devient Nivôse et que la terre se couvre de neige, vient à nous de son pas dansant, l’imprévisible Capricorne.
On dit de l’homme teinté de chèvre qu’il est ambitieux, léger, irascible, fourbe, cupide, processif et querelleur ; toutes qualités qui le mènent aux honneurs et en font un excellent homme d’état. Mais par là même, il risque de brusques retournements de situation qui ne le déroutent guère tant  extraordinaire est sa confiance en lui. Travailleur, superficiellement grave, il ne redoute pas les mauvaises fréquentations. Inconstant et ami des plaisirs, il a la tête petite, le front fuyant et l’œil enfoncé sous l’arcade sourcilière.
Sa chevrette en général est bien faite, vive et légère. Timide à l’excès dans sa jeunesse, elle s’enhardit avec la maternité.
Elle devient alors intrigantes, et cherche les meilleures places en politique comme ailleurs.
Mariée, elle dissimulera sa jalousie, aimera les voyages, la nouveauté et les hommages qu’elle estime dus à sa beauté qu’elle gardera jusqu’à un âge avancé.

Comme tous les signes de terre, les Capricornes, hommes ou femmes, sont persévérants jusqu’à l’entêtement, ils avancent lentement mais sûrement. Mélancoliques, ils n’oublient jamais et comparent le présent au passé. Ce  sont gens de certitudes qui ne croient qu’à ce qu’ils comprennent, aussi ne croiront-ils jamais à ce portrait et continueront insouciants, à jouer avec les chiffres et les sous (surtout ceux des autres ) car ils sont parfois quelque peu radins,
Ces terriens se laissent irriguer jusqu’à la sentimentalité par les trois signes d’eau: cancer, scorpion et poisson.
La plupart du temps logiques et pleins de  bon sens ils sont en général calmes, mais peuvent perdre les pédales et devenir agressifs avec les signes de feu.

L’air passera sur eux comme le vent sur les blés.


Afficher l'image en taille réelle

1 commentaire:

Lulu Sorcière a dit…

Capricorne comme insigne, je n'y crois pas comme il se doit ;-)
Ouf le portrait est plus flatteur au féminin qu'au masculin. Je ne suis pas sure de bien dissimuler ma jalousie, et je ne vais heureusement pour certains pas toujours au bout de ma logique, j'ai loupé le coche de la politique... et je confirme quand le capricorne mange le lion saignant ;-)

Pomme ma belle, je profite de ce passage pour te souhaiter de belles fêtes de fin d'année, de la douceur et beaucoup de tendresse autour de toi. Une longue et belle vie à toutes tes chroniques, et encore de belles rencontres avenir.
Je t'embrasse ainsi que ton p'tit monde de lecteurs !