jeudi 14 avril 2011

Mots d'auteurs


Tu n'es pas un homme en face du monde. Tu es un monde en face de son miroir. Sache que tu as en toi ce qu'a le monde: des voleurs et des lâches, mais aussi des saints et des prophètes, des enfants effrayés et des pères rassurants, des guerres et des oasis. Et si tu es un monde, tu peux faire en sorte que "dieu", au moins dans ce monde-là, soit. Et tu peux nommer ses anges et ses serviteurs, et tu peux faire en sorte que ses anges et ces serviteurs, au moins dans ce monde-là, soient.
Mets "dieu " au monde et sois son père. Tu crois que c'est difficile, mon fils? Non, c'est un jeu d'enfant.
Henri GOUGAUD

2 commentaires:

Patrick - Lucas a dit…

entièrement ok avec toi...... !
tout est possible
l'esprit est plus fort que la matière / TOUJOURS
Bonne journée

claude a dit…

Une bonne grosse daube de paleron et de gite avec un bon coulis de tomates de Claude n’a jamais fait de mal à personne.

Mais, en l’occurrence, celle que nous a cuisiné Henri Gougaud n’est que salmigondis, amphigouris et galimatias.

Toute chose simple n’a pas besoin de dieu(x), et elle s’exprime simplement par :
Paix sur la terre aux hommes (et femmes) de bonne volonté.