lundi 27 février 2012

Courrier du coeur

"Tu me demandes, mon amour, combien de baisers
suffiraient à me rassasier.
Autant que les grains de sable du désert de Lybie...
autant que les étoiles qui - tandis que la nuit se tait -
épient les amours furtives des hommes,
autant de baisers pourront rassasier mon coeur fou.

CATULLE, Elégies




1 commentaire:

Claudine brodeuse de perles a dit…

Très joli texte ! Bisous et bonne soirée