jeudi 1 mars 2012

L'âme des poètes


Dans le ciel mauve
La lune est ronde
C'est une blonde
Mais elle est chauve.

Louise de VILMORIN
Afficher l'image en taille réelle




7 commentaires:

FRANKIE PAIN a dit…

çà te ressemble bien ce poéme
belle journée , nous devrions avoir du soleil

laurent a dit…

En parlant de "Vilmorin", je passais devant quand je me rendais en direction de Saumur.
(La jetée de la Loire, route touristique en bordure)dans un sirop de mûres, c'est étrange...

almanachronique a dit…

Frankie, ici pour l'instant, c'est la purée de pois (pas chiches.)

Laurent, les coïncidences sont la trame de notre existence... J'aime bien Saumur; un jour, j'en suis revenue avec un énorme souvenir: un cheval alezan avec qui j'ai vécu ensuite 25 ans. Et..... tiens, une coïncidence: tu évoques Saumur, je pense au Pégason dans les jours où il a fait sa crise cardiaque définitive... tu vois l'enchaînement? J'écris Vilmorin, tu réponds Saumur et ça me fait penser à mon vieux copain disparu... il y aurait beaucoup à dire et à écrire sur la "relation" entre les êtres...

Pinky a dit…

Eh oui elle est chauve !!! ahaha ! Le ciel était clair chez nous l'autre soir, toutes les étoiles et un joli croissant de lune.
Bonne soirée Bises

solveig a dit…

Moi, Vilmorin me fait penser qu'on va bientôt ensemencer la terre ... c'est de la poésie pratique.

laurent a dit…

La jetée de la Loire plutôt communément appelée "la Levée de la Loire" Ce poème glisserait bien dans cette coulée de lumière.
La ville de Saumur est bizarre, tu peux revenir des décennies après, rien ne change, ne fige. (j'me souviens de cette chanson de Trust début des années 80).
Une ville provinciale si tranquille...

almanachronique a dit…

En fait, je n'ai pas vu grand chose de Saumur; je me souviens des bords de Loire et puis nous sommes allés direct au haras où m'attendait le Pégason...
Ah, mais si! J'y suis allée une autre fois, mais je n'ai toujours pas vu la ville, c'était la nuit; il y avait un anniversaire au Cadre Noir et un ami qui commentait lez spectacle m'avait invitée et c'est ainsi qu'après la fête j'ai dîné à la table des "Dieux"... soirée magique...