samedi 8 septembre 2012

Le billet d'Alain Rémond

La Croix 6 septembre 2012

Du beau boulot

Après avoir dégradé ou menacé de dégrader tous les pays et toutes les banques, voilà que l’agence Moody’s passe à la vitesse supérieure en s’attaquant carrément à l’Europe tout entière.
Elle vient en effet d’annoncer qu’elle ramenait de « stable » à « négative » la perspective de l’Union européenne, n’excluant pas de lui enlever son AAA.
L’Europe dégradée ! L’Europe humiliée ! L’Europe au piquet ! J’imagine que la prochaine étape, pour Moody’s, ce sera de dégrader le monde entier.
Puis l’Univers, l’ensemble du Système solaire, et jusqu’à l’espace interstellaire.
Quand tout sera dégradé, ne restera plus que Moody’s, brandissant fièrement, tel un étendard, le AAA +++ qu’elle se sera décerné à elle-même.
Pour justifier son existence, il lui faudra alors évaluer la puissance suprême, le grand responsable de tout : j’ai nommé Dieu.
Et Dieu sait qu’il y a à redire sur Dieu ! Après une solide enquête, Moody’s commencera par faire passer sa perspective de « stable » à « négative ».
Et hop, un beau matin, elle lui enlèvera d’un seul coup tous ses A et tous ses +.
Dieu ne s’en remettra pas.

2 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Excellent ! non, mais c'est vrai quoi, elles sont viabilisées par QUI, ces agences de notation à la noix ??? quelle pédanterie !

solveig a dit…

Sacré Rémond !