vendredi 5 juillet 2013

Réponse à un ami cher en passe de mal s'orienter

Ben oui... j’en pense que c’est le bordel pour çà et bien d’autres choses encore.
Il y a des salopards qui se font du blé en faisant miroiter la France comme Pays de Cocagne à de pauvres types qui n’ont plus rien à bouffer chez eux parce que leurs terres sont consacrées à faire pousser des trucs qui font des tourteaux pour nourrir notre bétail , pour qu’on bouffe trop de viande qui nous colle du cholestérol qu’on soigne avec des médicaments dont les effets secondaires collent la maladie d’Alzheimer qui......stop! j’en ferais trois pages.
J’ai vu en Tunisie, il y a trois ans, des arbres croulants sous les dattes et les oranges, auxquels les enfants ne pouvaient pas toucher; tout était pour l’exportation. Je participais à un stage en conditions de vie “locales” et comme je me plaignais de l’absence de fruits aux repas, on m’a répondu... conditions de vie locales, les gens ici ont pour dessert des danettes et donc nous aussi. 
Oui, ils émargent, mais nous , sommes nous blanc/bleu?
Et donc les immigrés, arrivés dans notre beau pays exigent, réclament ce que les marchands de rêve leur ont promis... Et comme depuis les guerres coloniales on a un grave sentiment de culpabilité on ne sait pas dire non...
Je suis lucide, tout le monde il est pas beau et gentil et n’oublie pas que ma ville la plus proche est Dreux où le problème est bien connu; sauf qu’avec le temps, çà ne s’aggrave pas; l’intégration se fait et les fruits et légumes nous font un beau marché , parce que “ces gens-là”... s’y connaissent. On ne peut pas en dire autant du marché bien franchouillard de Trouville.  Pas une pomme boufable en Normandie. On rêve!
Ce que je n’aime pas, ce sont les amalgames. Et puis, l’histoire des peuples est faite d’invasions, de colonisations; des groupes disparaissent, d’autres se forment et l’humanité progresse, un peu en dansant la samba, mais elle progresse.
Jean-Paul II a dit avant de mourir : “N’ayez pas peur!”... Pour ma part, je n’ai pas peur, je suis curieuse...




Aucun commentaire: