jeudi 30 janvier 2014

L'âme des poètes...




Sur le mont Tung-kuan, poème après l'ivresse

j'aime la joie du Tung-kuan
mille années sans pensées de retour
je danse, mes manches tournoient,
et d'un geste frôlent le mont aux Cinq pins.

LI PO (701-761)

Aucun commentaire: