mercredi 28 mai 2014

Mots d'auteurs




Mai fait
Ou défait



"L'étude a été pour moi le souverain remède contre les dégoûts de la vie, n'ayant jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait dissipé."

MONTESQUIEU

1 commentaire:

LOU a dit…

Enfant, la lecture me permettait d'oublier mes chagrins indicibles.