vendredi 16 mai 2014

Saints de glace

14 mai c'est la Saint Matthias et le billet d'Alain Rémond itou.


le billet

Matthias agace

AlAin rémond

Le dicton du jour est du genre contrariant.
Le voici : « Saint Matthias casse la glace, mais, s’il n’en trouve pas, il faut bien qu’il en fasse. » Bon, il fallait bien trouver une rime avec Matthias, c’est la glace qui s’y colle.
Il n’a pas échappé aux esprits avertis, en effet, que nous sortons tout juste des saints de glace, censés marquer, les 11, 12 et 13 mai, les derniers soubresauts de l’hiver et, subséquemment, les derniers risques de gel.
Le 14 mai, aujourd’hui, donc, voici qu’arrive Matthias, qui brise la glace (bravo !).
Mais le même Matthias, s’il ne trouve pas de glace, il faut bien qu’il en fasse.
En clair, il vaut encore mieux qu’il y ait de la glace aux saints de glace, pour que Matthias puisse rompre la glace.
Sinon, il nous remet le couvert pour un petit rab d’hiver.
Sympa, Matthias.
Rappelons tout de même que, selon les archives de Météo France sur soixante-dix ans (de 1939 à 2009), il n’a gelé aux saints de glace que quatre fois.
A-t-on eu pour autant, les autres années, de la glace le 14 mai ? Disons que ça m’étonnerait.
Je serais Matthias, je ne la ramènerais pas trop.

Droit de réponse de la chroniqueuse

Il faudrait mon cher Claude, faire savoir à Monsieur Rémond dont j'apprécie et partage souvent les opinions, que je le trouve ici un peu léger en matière de météorologie populaire... qui n'est au fond guère moins précise que l'officiel ONM. 
Mathias est précédé de trois Saints de Glace officiels : Servais (que naguère j'appellais Gervais en hommage aux esquimaux de l'entracte et là je crains que seuls quelques vieux baby-boomers et ex fans des sixties soient en mesure d'apprécier l'humour sophistiqué du changement de consonne) Mamers et Pancrace. Mais avant, à la fin d'avril nous avions :
"Georget, Marquet et Colinet qui,
Sont très méchants garçonnets."
Et juste après, Saint Yves de Tréguier dont on dit:
"Craignez le petit Yvonnet, 
Le pire de tous quand il s'y met"
Ces huit compères officient tandis que monte au ciel la lune dite rousse à la mauvaise réputation puisque
"Au printemps la lune rousse, 
fait geler les jeunes pousses"
C'est dans ce temps que fleurit l'aubépine et l'on sait que:
Quand l'aubépine est en fleurs,
Le temps est en rigueur." 

Il se peut Monsieur Rémond qu'en soixante-dix ans il n'y ait eu que quatre gelées à la Saint-Mathias. Mais dans le même laps de temps combien de désolés jardiniers auront vu leurs récolte de fruitiers- les cerises en particulier- détruites par des gelées nocturnes que le soleil du printemps ne pouvait laisser prévoir. Quatre à la Saint-Mathias, combien entre les "méchants garçonnets et St Yves de Tréguier, tandis que fleurit l'aubépine et que monte au ciel la lune rousse?

Aucun commentaire: