mardi 11 novembre 2014

Le bon vin endort, mais l'amour ne réveille pas toujours



... Une femme de village, veuve, de chaste réputation, sentant les premiers ombrages de grossesse, disait à ses voisines qu'elle penserait être enceinte si elle avait un mari. Mais, du jour à la journée croissant l'occasion de ce soupçon, et en fin jusqu'à l'évidence, elle en vint là de faire déclarer au prône de son église que, qui serait convaincu de ce fait, en l'avouant, elle promettait de lui pardonner et, s'il le trouvait bon, de l'épouser. Un sien jeune valet de labourage, enhardi de cette proclamation, déclaré l'avoir trouvée, un jour de fête, ayant bien largement pris son vin, si profondément endormie près de son foyer, et si indécemment, qu'il s'en était pu servir sans l'éveiller. Ils vivent encore mariés ensemble.

Emprunté à Michel de MONTAIGNE

Aucun commentaire: