mardi 27 janvier 2015

Depuis le temps qu'on vous le dit!


Un mal terrible, jusqu'ici sans remède, le cancer, occupe, en ce moment, les maîtres de l'art médical et chirurgical. Par souscription publique, un Institut spécial se fonde, pour coordonner les recherches et vérifier les découvertes des savants. Quelques-uns croient être sur les traces d'une méthode curative: tous les espoirs sont permis au génie humain.
Il est démontré que l'une des variétés les plus dangereuses du cancer trouve un auxiliaire dans le tabac. La consommation du tabac rend de grands services au Trésor, où elle fait tomber sans douleurs plusieurs centaines de millions par an; mais elle n'apporte aux fumeurs, avec la satisfaction d'un besoin factice, qu'incommodités et périls.
Des millions d'hommes, qui tremblent à l'idée de la maladie et de la mort, hâtent leur mort et se préparent à toutes sortes de maladies plutôt que de renoncer à une passion absurde.

NOS LOISIRS - 23 décembre 1906

Aucun commentaire: