mardi 3 février 2015

L'âme des poètes

N'espérons plus, mon âme, aux promesses du monde:
Sa lumière est un verre, et sa faveur une onde
Que toujours quelque vent empêche de calmer;
Quittons ces vanités, lassons-nous de les suivre.
C'est Dieu qui nous fait vivre,
C'est Dieu qu'il faut aimer.

MALHERBE

Et ceci, quels que soient le nom ou l'apparence que l'on donne à Dieu (NDLC)


Aucun commentaire: