vendredi 12 juin 2015

Claude nous informe...

Un extrait de "Si on aimait la France" de Bernard Maris


Hé oui! On se demande comment on a pu jusqu'ici écrire, lire, parler, vivre en somme en ignorant ce qu'est un "champ lexical..."
Heureusement notre cerveau est désormais éclairé.... Ma prose en sera-t-elle meilleure?

Aucun commentaire: