dimanche 20 décembre 2015

Fin des leçpns d'ethnologie du professeur Claude...

Les Algériens,  la première  population immigrée

La suppression du statut de l’indigénat et l’accès à la nationalité française en 1947

permet aux Algériens de gagner la métropole.
Ce sont essentiellement des travailleurs
réservés aux emplois non qualifiés
et logés dans les foyers de la Sonacotra
(Société nationale de construction pour les travailleurs algériens).
Mais aussi des premières familles
(6 000 femmes et 14 000 enfants en 1954)
qui se retrouvent pour partie
dans les baraques des bidonvilles de Nanterre.
C’est d’ailleurs sur le sol métropolitain
que sera en partie organisé le combat pour l’indépendance.
Celle-ci ne suscitera pas une vague de retour vers l’Algérie.
Au contraire, à partir de 1962, les flux migratoires augmentent,
facilités par la libre circulation garantie dans les accords d’Évian.
Les Algériens étaient, en 2012,
la première population immigrée en France.

Aucun commentaire: