samedi 13 août 2016

Tranquille comme Baptiste...




Sait-on d'où vient cette expression courante?
Elle date du temps, lointain déjà, où tous les théâtres de Paris étaient installés boulevard du Temple ou du Crime, comme on disait alors. Pendant des mois, on s'y aborda par ces mots:"As-tu vu Baptiste?"
Baptiste, c'était Baptiste Debureau, le mime célèbre que tout Paris acclamait au théâtre des Funambules.
La placidité qu'il apportait dans ses rôles de Pierrot formait un contraste énorme avec l'exubérence, la surabondance de gestes, des sauts qu'y avaient déployés ses prédécesseurs. Bientôt le populaire s'émerveilla de cette placidité, de cette impassibilité, et dit, parlant d'une personne que rien ne parvenait à émouvoir:" Il est tranquille comme Baptiste."

1 commentaire:

Gine Proz a dit…

Je ne connaissais même pas l'expression... bizarre! Mais j'aime bien son origine!
Bon dimanche.