vendredi 31 juillet 2015

Pensée

« Ne nous empressons pas de nommer l’histoire qu’on est en train de vivre cela pourrait nous faire passer à côté de sa fable »
Roland BARTHES par lui-même

2 commentaires:

Gine Proz a dit…

Une pensée à contre-courant qui me donne à réfléchir...

Dzovinar Melkonian a dit…

Peut-être bien ...