lundi 22 février 2010

Complément d'info...

La Fête du Maïs

Un couple de ... nous dirions aujourd'hui des bobos, rêve de quitter la ville. Au cours d'une promenade, ils arrivent dans un village et voient là leur maison idéale. Elle est un peu délabrée, mais vraiment, elle semble leur faire signe.
Le village aussi est étonnant, on y vit comme autrefois, pas de voitures, pas de tracteurs, les gens sont accueillants et font tout pour faciliter leur installation. Ils sont heureux dans ce havre de paix où l'on fête encore les saisons. Lui est peintre; sa femme et sa fille s'intègrent parfaitement. Ils ont des voisins aimables quoiqu'un peu étranges: une veuve qui connaît les "bonnes herbes" et est aussi guérisseuse, un colporteur bavard, une petite fille qui prédit l'avenir.
C'est le paradis... mais peu à peu des faits inquiétants se révèlent. On apprend l'étrange suicide, quelques années plus tôt d'une jeune fille... un jeune garçon fait des efforts désespérés et toujours contrecarrés pour fuir la communauté... le colporteur est victime d'une horrible agression... l'angoisse monte, comme un brouillard sur la plaine....

C'est de Thomas TRYON, toujours édité

1 commentaire:

anne des ocreries a dit…

et je ne suis pas sûre que ça me plairait.....