samedi 23 octobre 2010

OCTOBRE – semaine 4 – jour 3 – RIMES SANS RAISON-



A la Saint-Vallier,
Le bois est au bûcher.


JARDIN D’  AUTOMNE





Adieu mon jardin d'été,
Le vent du nord t'a emporté.
Les feuilles mortes tourbillonnent,
Bonjour mon jardin d'automne.

Souris, mulots et campagnols,
Ont croqué les noix sur le sol.
Etourneaux, merles, tourterelles,
Nous ont volé les mirabelles....

Sont envolées les hirondelles,
Le cerf brame au fond des bosquets
Il va geler sur les prunelles
Et les châtaignes sont tombées…

Voici le temps des feux de bois,
Des brouillards effaçant la plaine.
Mon cœur est triste et il fait froid.
A qui donc raconter ma peine ?





3 commentaires:

croukougnouche a dit…

très doux poème qui me touche beaucoup! est-il de toi??

anne des ocreries a dit…

Une réussite, Pomme !

almanachronique a dit…

Merci Anne et Agnès...
Il est un peu ancien celui-là... faudrait que je m'y remette, mais... ça se commande pas...
Kisses
P.