vendredi 2 novembre 2012

Cercle Littéraire

Notre réunion "littéraire" mensuelle,  nous n'arrivons pas à la baptiser  tant nous souhaitons qu'elle reste informelle. Nous sommes toutes ou presque revenues d'associations où l'on doit élire président(e), vis président(e), secrétaire etc.. ce qui parfois change un peu la manière de faire de l'élu(e). Nous nous voulons démocrates et s'il m'arrive de mener la danse, c'est à la demande générale et mon rôle consiste surtout à rappeler la date et l'heure, retenir une table dans le troquet où nous tenons nos assises, à prévenir que c'est fait et à arriver la première pour accueillir d'éventuels nouveaux venus. Pas besoin de se titrer "présidente" pour autant. Donc ça va bien comme ça et notre cercle s'agrandit et rajeunit puisque certaines viennent maintenant avec leur fille. Et c'est à Coline,17 ans, que je dois une des plus agréables lectures de ces derniers mois:
"Le Cercle Littéraire des Amateurs d' Epluchures de Patates"
Sous forme de roman épistolaire, écrit dans cet inimitable style anglais plein d'humour et de dérision gentille, c'est une chronique de l'île de Guernesey, dans l'immédiat après-guerre. Des choses terribles sont racontées avec une infinie douceur, un peu de suspens à propos d'une jeune femme dont on ne sait ce qu'elle est devenue ni si on la reverra, un amour naissant entre un îlien et l'épistolière, tous les ingrédients d'un bon roman sont réunis. Et même si, comme moi, vous ne les goûtez guère, ces romans, laissez-vous tenter par celui-là qui est bien plus et bien autre chose.
Merci Coline.
P.

1 commentaire:

anne des ocreries a dit…

Ma foi, c'est bien tentant, ce bouquin....