lundi 8 juin 2009


Quand il pleut à la Saint-Médard,
Prends ton manteau sans nul retard;
Mais s'il fait beau pour Barnabé,
Qui lui coupe l'herbe sous le pied,
Ton manteau chez toi peut rester;
Enfin s'il pleuvait ces deux jours,
Tu aurais encore Saint-Gervais
Accompagné de Saint-Protais,
Qui le beau temps va ramener.

4 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Espérons-le car ce matin est vraiment bof-bof...

Bluebird a dit…

Ouais ben ça promet ! Mais bon, gardons espoir.

L'oiseau

carole a dit…

Bon on en est où là, parce que ça continue à jaser... Remarque il en faut pour les jardins !

carole a dit…

oups j'ai fait un vol plané sur le clavier : j'ai tapé jaser au lieu de vaser : lapsus révélateur. ne sommes nous donc à l'abris des ragots nul part ?