mercredi 28 juillet 2010

Les vérités continuent à être bonnes à dire ici et maintenant

L'affaire Bettencourt, devenue l'affaire Woerth et cachant une affaire Sarkozy, est un révélateur de l'état de la France: de ses inégalités et de ses injustices sociales, de ses déséquilibres institutionnels et de ses régressions démocratiques, des abus d'un pouvoir présidentiel sans contrôle. Illustrant l'utilité démocratique d'une presse libre, elle souligne tout ce qui n'est plus supportable et tout ce qui devrait changer, demain. Analyse en forme de synthèse d'une affaire gigogne.

TONIO

Aucun commentaire: