dimanche 1 août 2010


Je suis aoust auquel nul grant loysir
Ne doit prendre ne sejourner,
Mais doit faucher et fener par plaisir,
Mettre engrande et battre et vener.
Lors devons tous chacun matin lever
Pour prier le vray redempteur,
Jesus qui nous doint sejourner
Pour avoir des cieulx la teneur.




1 commentaire:

croukougnouche a dit…

Un vrai plaisir , ce texte d'un autre âge ...