jeudi 7 octobre 2010

CARNETS DE VOYAGE...



?

Un bonne solution au problème du vanity fantasque est de collectionner tout au long de l'année les échantillons distribués (de plus en plus parcimonieusement d'ailleurs ) dans les parfumeries.
On évite aussi l'encombrant et cassable flacon  de parfum, et c'est aussi l'occasion de faire de découvrir un Chanel encore ignoré, de retrouver un Saint Laurent oublié, un Hermès masculin, ou Vétiver, ou Pour un Homme de Caron, délicieux souvenirs de soirées d'étés et de slows langoureux....
Mais au fait.... que sont devenus les slows????

2 commentaires:

FRANKIE PAIN a dit…

très beau petit texte qui nous ramène toute les émotions des têtes qui nous ont fait chaviré et ce jour où il n'avait plus son habit rouge et je ne l'aimais plus.
LA ROSECHOU EST NEE HIER AVEC TOI ET NOTRE ÉCHANGE ET SES DÉCLINAISONS APRES UNE NUIT BLANCHE ET ET L4ASSOCIATION D4AUTRES ASSOCIATION ET LECTURE
J'ai décidé d'en rester là
peut-être enverrai-je un mot
que sais je à plus

Lulu Sorcière a dit…

J'adopte pour tout ce qui est crèmes et autres gels douche et shampoings, mais depuis si longtemps fidèle à Shalimar, tout autre parfum me colle mal à la tête, je n'en récupère plus jamais en miniature !
Bises