dimanche 14 novembre 2010

Semaine 2 – Jour 6 – LIRE et Relire


A Sainte-Philomène,
Misère dans les garennes.

LA PEAU DE CHAGRIN

« … Gracieusement étendue comme un jeune enfant et le visage tourné vers lui, Pauline semblait le regarder encore en lui tendant une jolie bouche entr’ouverte par un souffle égal et pur. Ses petites dents de porcelaine relevaient la rougeur de ses lèvres fraîches, sur lesquelles errait un sourire ; l’incarnat de son teint était plus vif, et la blancheur en était, pour ainsi dire, plus blanche en ce moment qu’aux heures les plus amoureuses de la journée. Son gracieux abandon, si plein de confiance, mêlait au charme de l’amour les adorables attraits de l’enfance endormie… »

Le sommeil de Pauline après l’amour, tel que le décrit Balzac dans ce conte fantastique, où Raphaël, jeune poète ruiné pour avoir payé les dettes de son père songe à mourir. Passant devant la vitrine d’un antiquaire, il voit des pistolets ; il entre, mais n’a pas de quoi les acheter. L’étrange propriétaire de la boutique lui offre alors un objet magique : une peau de « chagrin » Cette peau qui a la propriété de satisfaire tous ses désirs représente la durée de sa vie et se racornit à chaque vœu exaucé.
Rapahël s’est trompé d’amour, il a pris la fortune pour le bonheur. Quand il comprend son erreur, il est trop tard : la « peau de chagrin », le talisman qui devait tout lui offrir, lui a volé sa vie…
C’est beau, parfois un peu long, c’est Balzac quand il se fait conteur.

4 commentaires:

Michel dit Tonton Mitch' a dit…

J'ai vu le téléfilm à la télé , interprétation intéressante...ah! le mauvais choix !

Gabrielle a dit…

j'ai vu également le téléfilm qui est passé récemment, je l'ai trouvé très bon.

Je n'ai jamais trouvé Balzac un peu long, même dans ces descriptions interminables, il est passionnant, il donne vie aux objets, aux paysages, aux personnages.

A l'époque le pauvre Balzac n'était pas bien riche... En comparaison aux Marc Levy et autres Michel Houellebecq d'aujourd'hui qui s'en mettent plein les poches...

Lulu Sorcière a dit…

Relire Balzac ça c'est une bonne idée et cet extrait me donne envie de le faire.
Merci Pomme et bon dimanche à toi.

Enitram a dit…

J'aime beaucoup Balzac et chaque livre de la collection que maman avait dans sa bibliothèque m'emportait à chaque fois! Quelle écriture!
Je n'ai pas vu le téléfilm.
Bonne soirée