samedi 10 novembre 2012

Encore des cochonneries!!!



Eh bien bande d'ignares, vers Pierre Desproges bien sur !

Notre pensée du jour va à lui.

Pierre Desproges, issu d'une famille de commerçants de Châlus, était un mauvais élève à l'école.
Il passe une partie de son enfance à Luang Prabang (Laos), où son père enseigne le français avant de devenir professeur à Paris.
Après une scolarité et un baccalauréat sans grand relief, en 1959, il part pour vingt-huit mois en Algérie, où il doit accomplir son service militaire, période dont il garde un souvenir exécrable.
Ne sachant trop que faire pour gagner sa vie, il entreprend des études de kinésithérapie qu'il abandonne assez vite, écrit des photo-romans qu'il confectionne avec ses amis et qui sont publiés, vend des assurances-vie (qu'il rebaptise assurances-mort) puis des poutres en polystyrène expansé.


Même si vous n’êtes pas passionnés par le polystyrène expansé, vous avez quand même le droit de passer 8 minutes avec Pierre Desproges en visionnant une vidéo au titre alléchant :

Pierre Desproges : 350 cochons et moi


Voir :

http://www.youtube.com/watch?v=avI1mPFbyMk&list=PL14B8A4D22B3331B0&index=7&feature=plcp


Claude

1 commentaire:

Michel dit Tonton Mitch a dit…

Tant pire:
« L'accouchement est douloureux. Heureusement, la femme tient la main de l'homme. Ainsi, il souffre moins. »
Extrait du Dictionnaire superflu .
Sacré Lui... bonne nuit.
Mitch