lundi 20 octobre 2014

Scène de printemps...

 
ARCIMBOLDO -Le Printemps

... Des fleurs s'entrelaçaient tout au long des allées
De chênes rajeunis et tout stridents d'oiseaux;
Nourrices de raisins futurs, les claires eaux
Circulaient, descendant des hauteurs, en coulées
Douces; les longs roseaux reverdissaient; ailées,
Les créatures des rivages et des bois,
Le héron, le coucou à l'insistante voix,
S'installaient; l'hirondelle assise sous la poutre
A ses petits donnait la becquée, ou, pressée
Par leurs aigres clameurs, voletait....

Traduit par Marguerite Yourcenar, voici comment ALCEE, poète grec voyait il y a bien des siècles un printemps semblable a ceux que nous connaissons encore...
Les hirondelles sont parties vers son pays... elles reviendront, certes mais chaque année moins nombreuses... Les chênes arrosés de pesticides et d'herbicides perdent prématurément leurs feuilles et les eaux ne sont plus très claires.
Prenons garde! Des siècles de printemps pourraient bien disparaître en quelques décennies...

Aucun commentaire: