jeudi 14 mai 2015

Bonheur!

Les hirondelles s'affairent joyeusement dans le cellier; je les entends... Bientôt nous aurons une nichée d'hirondeaux qui finiront par s'envoler non sans chutes éventuelles... J'ai du décrire la chose il y a quelques années quand la douce Jasmine au regard turquoise devenu féroce, attendait qu'ils soient bien murs et qu'ils tombent.
Le jeune Merlin, n'a jamais connu la saison des hirondeaux... Il ne chasse guère que les mouches et les papillons; il apprend la sagesse.... mais sait-on jamais?

2 commentaires:

Marité a dit…

C'est parfait ! Les hirondeaux n'ont rien à craindre. Il est beau ton Merlin !
GROS BECS

Michel dit Tonton Mitch' a dit…

Et pourtant il essaie d'être zen devant le spectacle ?