A vous, amis des contes, des légendes, des êtres et des lieux étranges; amis des jardins, des champs, des bois , des rivières ; amis des bêtes à poils, à plumes ou autrement faites ; amis de toutes choses vivantes, passées, présentes ou futures, je dédie cet almanach et ses deux petits frères: auboisdesbiches et gdscendu.

Tantôt chronique, tantôt gazette, ils vous diront le saint du jour, son histoire et le temps qu’il vous offrira ; ils vous diront que faire au jardin et les légendes des arbres et des fleurs. Ils vous conteront ce qui s’est passé à la même date en d’autres temps. Ils vous donneront recettes de cuisines et d’élixirs plus ou moins magiques, sans oublier, poèmes, chansons, mots d’auteurs, histoires drôles et dictons… quelques extraits de livres aimés aussi et parfois les humeurs et indignations de la chroniqueuse.

Bref, fouillez, farfouillez, il y a une rubrique par jour de l’année. Puisse cet almanach faire de chacun de vos jours, un Bon Jour.

Et n'oubliez pas que l'Almanach a deux extensions: rvcontes.blogspot.fr où vous trouverez contes et légendes de tous temps et de tous pays et gdscendu.blogspot.fr consacré au jardinage et tout ce qui s'y rapporte.

vendredi 27 novembre 2015

Joyeux Noël!

Renoncer aux crèches, c’est renoncer à nos légendes ! Les crèches, comme les sapins de Noël , les bougies de Ste Lucie sans oublier St Nicolas ni son successeur le Père Noël, sont les traces d’anciennes fêtes de l’hiver inventées autrefois pour aider les hommes à supporter les jours si courts et si sombres que traversent nos régions à cette époque de l’année.
Même si elles semblent moins opportunes aux personnes qui vivent sous le soleil du Maghreb et du Moyen-Orient, ce n’est pas une raison pour les abandonner.
Si la naissance d’un enfant devenu symbole d’une religion (alors que le symbole plus universel est celui de la vie qui renaît à une certaine période de l’année), si cette manifestation n’est pas assez laïque pour les communes, que le clergé se souvienne qu’il y a dans chaque village, non seulement une mairie mais aussi une église de moins en moins occupée.
Que le clergé se souvienne que religion vient du verbe latin qui signifie relier et qu’il adopte la crèche dans ses églises ou sur leur parvis.

Maires et curés, parlez-vous ! organisez ensembles une fête de l’Hiver qui rassemble vos habitants, vos fidèles dans un même amour, celui de l’humanité !

Aucun commentaire: