mercredi 18 novembre 2015

La Marseillaise

Elle est belle la Marseillaise, reprise et choeur et souvent spontanément....
Pourtant, je trouve qu'assez de sang impur a abreuvé mes sillons; ça déborde et j'aime pas le boudin.
Elle a sept couplets notre Marseillaise, si bien que si on voulait on pourrait en choisir un qui convienne à chaque occurence.
Les tragédies récentes pourraient se célébrer avec le 3°:

"Quoi ces cohortes étrangères
Feraient la loi dans nos foyers!
Quoi! ces phalanges mercenaires
Terrasseraient nos fils guerriers!
Grand Dieu! par des mains enchaînées
Nos fronts sous le joug se ploieraient;
De vils despotes deviendraient
Les maîtres de nos destinées"

Ou le 4°:

"Tremblez tyrans et vous perfides
L'opprobre de tous les partis!
Tremblez! vos projets parricides
Vont enfin recevoir leur prix!
Tout est soldat pour vous combattre;
S'ils tombent nos jeunes héros,
La France en produit de nouveaux, 
Contre vous tout prêts à se battre."


1 commentaire:

Gine Proz a dit…

Qui aurait pu penser que ces couplets guerriers deviendraient si actuels?