vendredi 27 mai 2011

La loi à l'Ouest...

On peut espérer que ces règlements loufoques datant de l'avant-dernier siècle ne sont plus en vigueur; ils peuvent toutefois aider à comprendre pourquoi certains comportements "bien français, bien d'chez nous" sont mal perçus à l'ouest de la Bretagne.
Par exemple au Connecticut, le dimanche, il était défendu de rire, de faire des plaisanteries, de lire des romans, d'écouter et pire encore, de jouer de la musique profane; on ne devait pas non plus se promener en compagnie d'une personne d'un sexe qui n'était pas le sien.
Un citoyen de la ville de Bridgepont qui avait emmené sa jeune femme à la campagne, a voulu dans le train l'embrasser SUR LA JOUE! Deux vieilles filles acariâtres et qui sans doute ne risquaient pas pareille privauté l'ont dénoncé, l'accusant de "conduite désordonnée, troublant le Jour du Seigneur". Le pauvre homme dut payer une amende équivalant à peu près à 150 euros!

1 commentaire:

anne des ocreries a dit…

cinglés. Pas étonnant qu'on voie ce qu'on voit. (copyright "café du commerce")☺