dimanche 15 février 2015

Au fil de Sophie

Le paralysé que tous (pré)disaient malheureux soutient le moral de qui le côtoie, cependant que l'élite intellectuelle, promise à une somptueuse carrière, sombre dans un mal être sans mesure. Pourtant "il a tout pour être heureux". L'énoncé confine à l'ineptie. Le bonheur se confectionnerait-il comme une brioche? Une pincée de santé, deux cuillerées de...
 

Alexandre JULLIEN - Le métier d'homme - Le Seuil 2002

Aucun commentaire: