mercredi 16 septembre 2015

Un souvenir…


… Comme une image, une carte postale aux tons sépia.
C’était en 1956 à Nancy ; sur l’un des deux ponts enjambant la voie ferrée qui coupe en deux la ville…
… En fait des ponts, il n’y en a pas deux mais trois, mais sur deux seulement circulait le tramway ; la ligne 3 allait à Laxou, chez une de mes grand mères.
Sur l’autre pont, passaient le 4 et le 5 qui, par l’avenue Foch remontait vers la caserne Blandan ; l’arrêt pour chez nous était place du Bon Coin .
C’est sur ce pont qu’un jour crépusculaire d’automne, dans un brouillard encore épaissi par la fumée des locomotives, je voyais une foule de gens marcher à pas lents, fatigués autant que leurs vêtements déclinant toute une gamme de bruns… ils portaient des valises.

« Ce sont des réfugiés… des hongrois… » me dit celle qui ce jour-là m’accompagnait.

1 commentaire:

OX Jerry a dit…

Qu'il est bon et salvateur de montrer à nouveau dette photo en noir et blanc ...les Français ont la mémoire courte et (pour certains) des idées étroites. Une piqûre de rappel ne fait pas de mal . La solidarité existe aussi et ces gens exilés politiques , hier comme aujourd'hui ont besoin de nous. tendons leur la main, simplement . Merci !