A vous, amis des contes, des légendes, des êtres et des lieux étranges; amis des jardins, des champs, des bois , des rivières ; amis des bêtes à poils, à plumes ou autrement faites ; amis de toutes choses vivantes, passées, présentes ou futures, je dédie cet almanach et ses deux petits frères: auboisdesbiches et gdscendu.

Tantôt chronique, tantôt gazette, ils vous diront le saint du jour, son histoire et le temps qu’il vous offrira ; ils vous diront que faire au jardin et les légendes des arbres et des fleurs. Ils vous conteront ce qui s’est passé à la même date en d’autres temps. Ils vous donneront recettes de cuisines et d’élixirs plus ou moins magiques, sans oublier, poèmes, chansons, mots d’auteurs, histoires drôles et dictons… quelques extraits de livres aimés aussi et parfois les humeurs et indignations de la chroniqueuse.

Bref, fouillez, farfouillez, il y a une rubrique par jour de l’année. Puisse cet almanach faire de chacun de vos jours, un Bon Jour.

Et n'oubliez pas que l'Almanach a deux extensions: rvcontes.blogspot.fr où vous trouverez contes et légendes de tous temps et de tous pays et gdscendu.blogspot.fr consacré au jardinage et tout ce qui s'y rapporte.

mercredi 16 septembre 2015

Un souvenir…


… Comme une image, une carte postale aux tons sépia.
C’était en 1956 à Nancy ; sur l’un des deux ponts enjambant la voie ferrée qui coupe en deux la ville…
… En fait des ponts, il n’y en a pas deux mais trois, mais sur deux seulement circulait le tramway ; la ligne 3 allait à Laxou, chez une de mes grand mères.
Sur l’autre pont, passaient le 4 et le 5 qui, par l’avenue Foch remontait vers la caserne Blandan ; l’arrêt pour chez nous était place du Bon Coin .
C’est sur ce pont qu’un jour crépusculaire d’automne, dans un brouillard encore épaissi par la fumée des locomotives, je voyais une foule de gens marcher à pas lents, fatigués autant que leurs vêtements déclinant toute une gamme de bruns… ils portaient des valises.

« Ce sont des réfugiés… des hongrois… » me dit celle qui ce jour-là m’accompagnait.

1 commentaire:

Jerry OX a dit…

Qu'il est bon et salvateur de montrer à nouveau dette photo en noir et blanc ...les Français ont la mémoire courte et (pour certains) des idées étroites. Une piqûre de rappel ne fait pas de mal . La solidarité existe aussi et ces gens exilés politiques , hier comme aujourd'hui ont besoin de nous. tendons leur la main, simplement . Merci !