A vous, amis des contes, des légendes, des êtres et des lieux étranges; amis des jardins, des champs, des bois , des rivières ; amis des bêtes à poils, à plumes ou autrement faites ; amis de toutes choses vivantes, passées, présentes ou futures, je dédie cet almanach et ses deux petits frères: auboisdesbiches et gdscendu.

Tantôt chronique, tantôt gazette, ils vous diront le saint du jour, son histoire et le temps qu’il vous offrira ; ils vous diront que faire au jardin et les légendes des arbres et des fleurs. Ils vous conteront ce qui s’est passé à la même date en d’autres temps. Ils vous donneront recettes de cuisines et d’élixirs plus ou moins magiques, sans oublier, poèmes, chansons, mots d’auteurs, histoires drôles et dictons… quelques extraits de livres aimés aussi et parfois les humeurs et indignations de la chroniqueuse.

Bref, fouillez, farfouillez, il y a une rubrique par jour de l’année. Puisse cet almanach faire de chacun de vos jours, un Bon Jour.

Et n'oubliez pas que l'Almanach a deux extensions: rvcontes.blogspot.fr où vous trouverez contes et légendes de tous temps et de tous pays et gdscendu.blogspot.fr consacré au jardinage et tout ce qui s'y rapporte.

lundi 29 septembre 2014

Histoire sans queue ni tête



... Oui, j'en ai marre, dit-elle au visiteur. J'en ai marre de la discipline; d'être impeccable toujours; sans une tache, sans un bouton qui manque à la veste ni d'autre indésirable sur le nez; sans une maille qui file ni un ourlet qui pend; d'avoir les cheveux propres et le maquillage nickel. Marre d'être à l'heure, convenable, fiable. Marre d'être conforme à ce que j'imagine que l'on attend de moi. Marre de méditer dans la bonne position avec un souffle maîtrisé...
Je veux rêvasser en vrac dans des coussins, arriver en retard aux rendez-vous, aux concerts, au théâtre et fringué comme un guignol en plus...
Marre de la diététique; je veux bouffer n'importe quoi, quand j'en ai envie... être grosse si je veux... et d'ailleurs maintenant, avec les tissus stretch, ça n'a plus d'importance et puis... depuis que je n'émets plus de phéromones, plus personne ne me calcule... alors!
-"Mais... moi je vous calcule, répondit le visiteur...
- Oh!!! la chaleur lui vint aux joues...Rougir à son âge! Comme aucune ado ne rougit plus?
- Jusqu'à quel point ajouta-t-elle?
-Jusqu'au point G si vous voulez.
-Pourquoi pas? fut sa réponse.
Possible parce qu'elle savait bien, qu'ils n'avaient l'un comme l'autre ni feu ni lieu où concrétiser le projet....
Ils continuèrent leur flânerie le long des quais de Seine....

1 commentaire:

LOU a dit…

C'est mon portrait que tu dresses là ! :)))