A vous, amis des contes, des légendes, des êtres et des lieux étranges; amis des jardins, des champs, des bois , des rivières ; amis des bêtes à poils, à plumes ou autrement faites ; amis de toutes choses vivantes, passées, présentes ou futures, je dédie cet almanach et ses deux petits frères: auboisdesbiches et gdscendu.

Tantôt chronique, tantôt gazette, ils vous diront le saint du jour, son histoire et le temps qu’il vous offrira ; ils vous diront que faire au jardin et les légendes des arbres et des fleurs. Ils vous conteront ce qui s’est passé à la même date en d’autres temps. Ils vous donneront recettes de cuisines et d’élixirs plus ou moins magiques, sans oublier, poèmes, chansons, mots d’auteurs, histoires drôles et dictons… quelques extraits de livres aimés aussi et parfois les humeurs et indignations de la chroniqueuse.

Bref, fouillez, farfouillez, il y a une rubrique par jour de l’année. Puisse cet almanach faire de chacun de vos jours, un Bon Jour.

Et n'oubliez pas que l'Almanach a deux extensions: rvcontes.blogspot.fr où vous trouverez contes et légendes de tous temps et de tous pays et gdscendu.blogspot.fr consacré au jardinage et tout ce qui s'y rapporte.

mercredi 8 mars 2017

Les beignets de Carnaval …


…qu’en d’autres contrées on nomme « bugnes », (feuilleton en plusieurs épisodes)
 J’en ai déjà parlé et pour mémoire la recette est : 500gr de farine, 4oeufs, 100gr de Fruit d’Or, 100gr de sucre, un peu de fleur d’oranger et un sérieux peu d’eau de vie de mirabelle… Voilà … c’est tous les ans , mais cette année… cette année….
Bon, pour commencer j’avais demandé 2 paquets de Végétaline et le commissionnaire (qui est aussi le GV) ne m’en rapporte qu’un…. Je cherche le second et je m’entends répondre : « mais il y en a deux ! » Début de discussion :
-« Ben non, il n’y en a qu’un !
-Mais il y en a deux dans le paquet !
-Ce sont des pains, pas un paquet ; il me faut quatre pains !
Le commissionnaire (qui est aussi le GV) , hausse les épaules et s’en va , comma à chaque fois que j’ai raison… Parce que, si j’avais demandé quatre, je risquais de voir arriver huit pains dont je n’ai que faire puisque je n’en utilise qu’une fois l’an…Bref… Je vais donc chercher le paquet (ou les deux pains… vous suivez ?) et me croyant avisée j’en profite pour reprendre de la farine et du sucre glace.

J’extrait la friteuse de son repaire ; elle aussi ne sort qu’une fois l’an et je constate avec chagrin qu’elle est tapissée d’une sorte de rouille, que le panier rongé, s’effrite et sa vie d’ustensile est terminée… trente ans pour une bassine à frites…sic transiit ! (à suivre)

Aucun commentaire: